Spore de prêle

Spore de prêle

Crédits : Encyclopædia Universalis France

En a, spore avec ses quatre élatères enroulées autour d'elle. Les élatères sont des expansions de la paroi de la spore qui proviennent d'une découpe de cette paroi selon un schéma très précis (élatères rattachées au même endroit sur la spore). Elles sont très sensibles à l'humidité ambiante. En b, quand il fait sec, ces élatères se déroulent brutalement et projettent la spore en l'air, assurant ainsi sa dispersion.