Diagramme isobare d'un système granitique

Diagramme isobare d'un système granitique

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Diagramme isobare (pression d'eau = 1000 bars) du système granitique approché q - ab - or - H2O, en fonction de la température (d'après Bowen et Tuttle).Le triangle des concentrations q - ab - or forme la base d'un prisme triangulaire dont les arêtes verticales représentent l'axe des températures. Le constituant H2O étant en excès, il n'est pas figuré. La surface du liquidus montre une ligne cotectique E1 - E2 le long de laquelle l'équilibre entre toutes les phases est réalisé, avec un minimum de température en M dit «minimum ternaire» (minimum cotectique). La ligne cotectique partage le liquidus en deux domaines, celui du quartz et celui du feldspath alcalin (solution solide complète entre l'orthose et l'albite). Au-dessus de 3600 bars, une nouvelle ligne cotectique apparaît dans le champ du feldspath alcalin, qui est partagé en deux domaines: celui de l'orthose et celui de l'albite (cette ligne n'est pas figurée). Le point M devient alors un eutectique. Les flèches et les lignes fines indiquent les directions suivant lesquelles la phase fondue change de composition pendant la cristallisation. Ces parcours sont complexes dans le champ du feldspath alcalin, du fait des solutions solides.