Temple de la Concorde, Agrigente (Sicile)

Temple de la Concorde, Agrigente (Sicile)

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Le temple F, dit de « la Concorde » : élévation et plan. Construit vers 440 avant J.-C., il fut transformé en église (comme le temple d'Athéna à Syracuse) dès 597 après J.-C. ; de ce fait, c'est le mieux conservé de tous les temples d'Agrigente. La pierre est un calcaire coquillier. Cet édifice dorique présente six colonnes sur les petits côtés et treize sur les longs côtés (comme le temple dit de Junon Lacinia) ; à l'intérieur, la cella est précédée d'un pronaos (vestibule) ; à l'arrière, se trouve une autre salle (opisthodome) ; entre pronaos et cella, des escaliers permettent l'accès aux toitures.