Enchevêtrement des lignes mélodiques

Enchevêtrement des lignes mélodiques

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Enchevêtrement des lignes mélodiques. Sur les deux schémas correspondant à un extrait de la gigue de la « Troisième Suite pour violoncelle seul » de J.S. Bach, les fréquences des notes successives en fonction du temps sont représentées par des points. Sur le schéma a, ces points sont connectés dans l'ordre dans lequel les notes sont jouées par l'instrumentiste ; le schéma b fait apparaître les lignes mélodiques enchevêtrées qui à l'audition sont perçues séparément (W.J. Dowl ing, « The Perception of Interleaved Melodies »).