Enregistrement du marégraphe de Tahiti après le séisme du 22 mai 1960

Enregistrement du marégraphe de Tahiti après le séisme du 22 mai 1960

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Enregistrement du marégraphe de Tahiti après le séisme du 22 mai 1960 au large des côtes chiliennes (l'origine des temps coïncide avec celle du séisme). Le marégramme (en trait continu bleu) a été filtré de façon à ne pas faire apparaître la marée, qui se superpose au tsunami. La comparaison sur cette figure des signaux enregistrés et de ceux qui ont été calculés montre que la simulation reproduit parfaitement le train de vagues touchant Tahiti. Les pentes de Tahiti étant très fortes, les signaux enregistrés sont représentatifs des vagues au large et subissent peu d'amplification locale. Pour ce même tsunami, les grandes baies des îles Marquises ont subi des hauteurs d'inondation de 7 à 10 mètres.