Notation sexagésimale positionnelle dans l’écriture cunéiforme

Notation sexagésimale positionnelle dans l’écriture cunéiforme

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Les scribes des écoles du Sud mésopotamien ont élaboré une conception des nombres leur permettant de dissocier les écritures qui leur servaient à quantifier les choses de celles qui leur permettaient d'exécuter des calculs pour résoudre des problèmes d'une grande complexité. La notation sexagésimale positionnelle a été inventée pour ces calculs savants, notamment pour effectuer les multiplications, les divisions, les puissances, les racines carrées et les racines cubiques.