Gluck, Orphée et Eurydice, «Danse des Esprits bienheureux»