Liszt, Années de pèlerinage, Sonnet 104 de Pétrarque