Échange de carbone entre l'atmosphère, les océans, la biosphère et la lithosphère

Échange de carbone entre l'atmosphère, les océans, la biosphère et la lithosphère

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Échange de carbone entre l'atmosphère, les océans, la biosphère et la lithosphère (en gigatonnes ou milliards de tonnes). À l'exception du réservoir atmosphérique, de son taux d'augmentation et du flux de carbone dû à la combustion des carburants fossiles, toutes les grandeurs sont entachées d'incertitudes importantes. Aujourd'hui, le cycle du carbone n'est pas équilibré. L'excédent présumé de la photosynthèse par rapport à la somme des respirations et des oxydations implique une fertilisation de la biosphère en zone tempérée par le dioxyde de carbone (CO2) ajouté. De même, l'augmentation du CO2 atmosphérique entraîne un excédent de sa dissolution dans l'océan par rapport au dégazage.