Représentation schématique de la détection d'une gerbe atmosphérique d'ultra-haute énergie par le détecteur hybride Auger

Représentation schématique de la détection d'une gerbe atmosphérique d'ultra-haute énergie par le détecteur hybride Auger

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Représentation schématique de la détection d'une gerbe atmosphérique d'ultra-haute énergie par le détecteur hybride Auger. Le détecteur «œil de mouche» capte par nuit sombre la lumière de fluorescence émise dans l'atmosphère par la gerbe géante au moyen d'une mosaïque de photomultiplicateurs. Chacune des cuves munies de trois photomultiplicateurs détecte en permanence le rayonnement Tcherenkov émis par les particules secondaires relativistes dans l'eau de la cuve (avec la permission du L.P.N.H.E., Paris-VI, et du P.C.C., Collège de France).