Fondation mythique de Rome

Fondation mythique de Rome

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Dès le IIIe siècle avant J.-C., les Romains font remonter les origines de leur cité à la légende d'Énée, prince troyen fils d'Anchise et de la déesse Vénus. Le mythe est reformulé dans l'Énéide du poète Virgile. Fuyant Troie en flammes, Énée débarque dans le Latium après un long périple. Son fils Ascagne, appelé aussi Iule, devient roi d'Albe. Son descendant, Numitor, est renversé par son frère Amulius, qui ordonne la mort des jumeaux issus de l'union de sa nièce Rhea Silvia avec le dieu Mars. Jetés dans le Tibre, Romulus et Remus sont sauvés par une louve. Devenus adultes, ils restaurent le règne de Numitor. Mais, à la suite d'une querelle, Romulus tue Remus. Il fonde Rome à l'emplacement même où la louve les avait allaités, en 753 avant J.-C. Reliant directement la gens Iulia de Jules César au roi Iule, l'Énéide se fait œuvre de propagande au service d'Auguste, fils adoptif de César, qui peut ainsi prétendre à une ascendance divine.