Les Contes de la lune vague après la pluie, Mizoguchi K.

<i>Les Contes de la lune vague après la pluie</i>, Mizoguchi K.

Crédits : Everett Collection / Bridgeman Images

Lion d’argent à la Mostra de Venise, Les Contes de la lune vague après la pluie, d’après deux nouvelles tirées du recueil d’Akinari, marque la découverte de Mizoguchi par l’Occident, alors que le cinéaste tourne depuis trente ans. Au fil du récit, le surnaturel se teinte de burlesque et de lyrisme. Le film est tout entier une méditation sur les pouvoirs de l’art. Ici, Machiko Kyō, la princesse fantôme, et Masayuki Mori.