Le général Mustafa Kemal Atatürk, en 1922