Paul Reynaud, vers 1930