Le Cauchemar, J. H. Füssli

Vignette de <em>Le Cauchemar</em>, J. H. FüssliVignette de <em>Le Cauchemar</em>, J. H. Füssli
<em>Le Cauchemar</em>, J. H. Füssli

Crédits : DeAgostini/ Getty Images

Le Cauchemar, J. H. Füssli

Au croisement de ses lectures (Shakespeare, Milton) et de son intérêt pour des peintres tels que Michel-Ange ou Rosso Fiorentino, Johann Heinrich Füssli rencontre l'imaginaire gothique, celui des romans d'Ann Radcliffe, par exemple. Si le thème de la belle endormie est fréquent dans la peinture, l'artiste lui donne une tonalité angoissante en représentant dans le tableau les visions qui la hantent. Johann Heinrich Füssli, Le Cauchemar, 1790-1791. Huile sur toile. 75,5 cm × 64 cm. Goethemuseum, Francfort-sur-le-Main, Allemagne.