Sur les quais, E. Kazan