Repiquage du riz aux Philippines

Repiquage du riz aux Philippines

Crédits : Penny Tweedie/ Getty Images

Même si une certaine mécanisation de la culture du riz est possible dans les rizières de plaine (comme ici aux Philippines), du fait de la plus grande taille des parcelles, le repiquage du riz demeure une tâche manuelle, en général effectuée par les femmes. La technique du repiquage en lignes permet d'économiser les semences, de mieux gérer la propreté des rizières et, surtout, de pouvoir programmer deux cultures de riz par an sur une même parcelle. Pour cela, le riz est d'abord semé dans des pépinières puis est repiqué un ou deux mois après, lorsque la récolte précédente de la parcelle est achevée.