Statuette de malade affecté par un éléphantiasis scrotal

Statuette de malade affecté par un éléphantiasis scrotal

Crédits : Science & Society Picture Library/ SSPL/ Getty Images

L'éléphantiasis est dû à un ver parasite qui, s'il vient à obturer un vaisseau lymphatique, provoque un œdème massif de l'organe touché. Cette maladie était fréquente dans les régions intertropicales, ce dont témoigne cette statuette de bronze du Nigeria d'un homme affecté d'un éléphantiasis scrotal  (qui peut atteindre des dimensions monstrueuses). Il revient à Patrick Manson (1844-1922) d'avoir démontré, en Chine, où il avait réalisé des guérisons spectaculaires de cette maladie, que la forme immature du ver, qui circule dans le sang, était transmise à l'homme par la piqûre d'un moustique. Cette découverte est à l'origine de la notion de vecteur en parasitologie. Manson est également un des grands fondateurs de la médecine tropicale.