Ensemencement de nuages pour provoquer la pluie

Ensemencement de nuages pour provoquer la pluie

Crédits : UAEREP

Certaines molécules comme l'iodure d'argent ou le sel sont capables de provoquer un changement d'organisation de l'eau dans les nuages et d'induire une condensation suivie de pluie. De nombreuses expériences sont en cours. Dans celle-ci, menée par les Émirats arabes unis – qui  ont lancé de grands programmes de pluie artificielle (UAE Research Program for Rain Enhancement Science) –, le sel est utilisé à la place de l'iodure d'argent dont les effets environnementaux sont mal connus. Les nuages sont ensemencés par des particules à partir de tubes – ou torches hygroscopiques – fixés sur les ailes d'un avion. L'appareil vole à basse vitesse à la limite supérieure des nuages. La condensation s'observe le long de la trajectoire.