Le Malade imaginaire, Molière

<em>Le Malade imaginaire</em>, Molière

Crédits : Serge Benhamou /Gamma

Après Tartuffe et Le Bourgeois gentilhomme, entre autres, Molière poursuit la peinture de la société de son temps avec Le Malade imaginaire (1673). Cette ultime pièce mêle les genres de la comédie-ballet et de la farce. Ici, Michel Bouquet et Julie de Bona lors d'une représentation de la pièce au Théâtre de la Porte Saint-Martin, en 2008.