Guy Mollet, 1947

Guy Mollet, 1947

Crédits : Keystone-France/ Gamma-Rapho

Le nouveau secrétaire général de la SFIO Guy Mollet vient d'évincer la direction réformiste soutenue par Léon Blum au profit d'une ligne marxiste intransigeante. Guy Mollet veut incarner la « pureté originelle » du socialisme. Ici, en juillet 1947, il prononce un discours rue Montmartre, devant le café du Croissant, où fut assassiné Jean Jaurès en 1914. La SFIO issue de la Résistance se veut radicale. Cependant, elle n'échappera ni aux compromissions politiques de la IVe République, ni aux déchirements idéologiques de la décolonisation.