Guy Mollet, 1968

Guy Mollet, 1968

Crédits : Jacques Haillot/ Apis/ Sygma/ Getty Images

Secrétaire général de la SFIO de 1946 à 1969, Guy Mollet (ici photographié au congrès de la SFIO en novembre 1968) incarne tout ce que la jeunesse de 1968 reproche au socialisme de l'après-guerre : compromissions avec les pouvoirs, arrangements entre partis, renoncements de la gauche dans l'affaire algérienne, soutien au retour de de Gaulle au pouvoir, abandon d'une partie des ambitions sociales de la Résistance… Après les événements de mai 1968, la SFIO s'apprête à devenir le Parti socialiste (mai 1969) dont François Mitterrand prendra le contrôle en 1971.