Journal intime, V.Zurlini

<em>Journal intime</em>, V.Zurlini

Crédits : Titanus / MGM - photo courtesy Album/ AKG-images

Valerio Zurlini apporte un frisson nouveau dans le cinéma italien des années 1960, une certaine qualité de silence et une description des états d'âme plus souvent murmurés que clamés. Ici, Jacques Perrin (au premier plan) et Marcello Mastroianni dans Journal intime (1962).