Jambes, C. Simon

<em>Jambes</em>, C. Simon

Crédits : Centre Pompidou/ MNAM-CCI/ Philippe Migeat/ RMN-Grand Palais ; avec l'aimable autorisation de Mireille Calle-Gruber, ayant droit moral pour l'oeuvre de Claude Simon

Attiré par la peinture, Claude Simon fréquente un temps l'atelier d'André Lhote, puis se tourne vers la photographie. Scènes de rue, objets insondables, graffitis : l'image saisit moins le réel qu'elle ne propose une énigme à scruter indéfiniment. C'est déjà une image-mémoire, où l'œil doit se frayer un chemin. Une approche que reprendra à son compte le narrateur des romans, cette fois à travers l'aventure d'une description qui fait sans cesse bouger les lignes. Claude Simon, Jambes, 1937-1960. Musée national d'art moderne, Centre Georges-Pompidou, Paris.