Alexandre Benalla devant la commission d’enquête du Sénat, 2018