Cabinet d’art et de curiosités, Frans Francken II le Jeune.

<em>Cabinet d’art et de curiosités</em>, Frans Francken II le Jeune.

Crédits : Luisa Ricciarini/ Leemage

Au XVIIe siècle, comme le trompe-l'œil ou la nature morte, la représentation du cabinet d'amateur devient un genre pictural en soi, propre à mêler dans un savant désordre les matières et les formes. La peinture flamande et néerlandaise se fera une spécialité de ces tableaux qui privilégient la virtuosité et le chatoiement des couleurs. Frans Francken II le Jeune, Cabinet d'art et de curiosités, Kunsthistorisches Museum, Vienne.