Rainer Maria Rilke, H. Westhoff

Rainer Maria Rilke, H. Westhoff

Crédits : Apic/ Getty Images

Si le cheminement spirituel de R. M. Rilke passe d’abord par les grandes œuvres poétiques – du Livre d’heures aux Élégies de Duino – et par Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, une place doit être faite également à sa Correspondance. Pour cet écrivain cosmopolite, elle est un moyen de réfléchir sur la nature et les exigences de la poésie, la solitude et l’amour. Si certains de ses correspondants sont des proches, comme Lou Andreas-Salomé ou Clara Rilke-Westhoff, d’autres sont des inconnus avec lesquels une relation épistolaire forte va pourtant se nouer, comme Franz Xaver Kappus ou Anita Forrer. Helmuth Westhoff, Portrait de Rainer Maria Rilke. Collection privée.