Prévisions océanographiques

Prévisions océanographiques

Crédits : EU Copernicus Marine Service/ Mercator Océan

Il est désormais possible, grâce à la modélisation numérique, de comprendre et prévoir les océans, comme on prévoit le temps qu'il fera. Cette branche de l'océanographie, appelée océanographie opérationnelle, développe et utilise les mêmes outils que la recherche fondamentale. Ces documents représentent trois exemples de cartes prévisionnelles : en haut, la moyenne journalière de la température (la plus froide en bleu ciel et la plus chaude en rouge) de la surface de l'Atlantique nord et de la Méditerranée (en haut et à droite de l'image, les cases correspondant aux mailles du modèle) ; au milieu, la couverture de glace au niveau du pôle Nord ; en bas, la distribution de la chlorophylle dans la couche superficielle de l'océan mondial. Cette chlorophylle correspond à la production primaire dans l'océan (les zones les plus pauvres – en bleu foncé – se situant au centre des grands tourbillons océaniques, les zones les plus riches – en rouge – le long des zones côtières actives).