Modélisation de la salinité de l’eau de mer dans l’Atlantique

Modélisation de la salinité de l’eau de mer dans l’Atlantique

Crédits : NATL60 Jean-Marc Molines et équipe MEOM, IGE Grenoble

Ce cliché représente un résultat du modèle numérique : la salinité dans l'océan Atlantique à une profondeur de 1 000 mètres. La zone noire (à droite) correspond à la terre avec, de haut en bas, l'Espagne puis l'Afrique du Nord (ces deux zones continentales étant ici reliées entre elles puisque, à cette profondeur, le détroit de Gibraltar est fermé, son seuil étant à environ 300 m de profondeur). Les tourbillons et filaments rouges, jaunes et verts représentent des eaux de salinité élevée. Ils correspondent à l'eau provenant de la Méditerranée et qui s'écoule dans l'Atlantique au niveau de Gibraltar. Ces masses tourbillonnaires d'eaux méditerranéennes, chaudes et plus salées, se propageant dans l'Atlantique en profondeur, sont appelées meddies. La haute résolution spatiale (de l'ordre du kilomètre) du modèle utilisé ici permet de bien décrire ces structures tourbillonnaires et de prédire leur évolution dans le temps.