Dracula, T. Browning

<em>Dracula</em>, T. Browning

Crédits : The Granger Coll NY/ Aurimages

Le récit gothique est indissociable de lieux fortement théâtralisés où se concentrent les sentiments d'attente et d'angoisse qui habitent les protagonistes. Le cinéma va redéployer cette scénographie. Ainsi, dans Dracula de Tod Browning (1931), de l'escalier obstrué par une immense toile d'araignée. Ici, Bela Lugosi dans le rôle du comte Dracula.