Paysage épigénétique selon Waddington

Paysage épigénétique selon Waddington

Crédits : Conrad H. Waddington/ D.R.

Les rectangles noirs au bas de la figure représentent les gènes. Ceux-ci produisent un certain nombre de composés chimiques qui entrent en interaction les uns avec les autres, formant ainsi un réseau figuré par les traits noirs. Ce réseau, à son tour, forme un paysage dit « épigénétique ». Le développement de l’organisme va suivre un certain chemin au sein de ce paysage, notamment en fonction des conditions du milieu. Le concept d’épigénétique chez Waddington était donc au départ un concept très large : il s’agissait de l’étude des mécanismes qui permettent au génotype de produire le phénotype (ce que constitue aujourd’hui la biologie du développement).