Ginkgo biloba

<em>Ginkgo biloba</em>

Crédits : Hervé Sauquet

Seul représentant actuel des Ginkgoales, le ginkgo (Ginkgo biloba), originaire de Chine, a quasiment disparu à l'état sauvage. Aujourd'hui, il est cultivé essentiellement comme arbre d'ornement. Malgré son feuillage caduc et ses feuilles qui ne sont ni des aiguilles ni des écailles, il appartient au groupe des Gymnospermes. Pouvant atteindre 25 à 30 mètres de hauteur, le ginkgo porte des feuilles de forme palmée et dépourvues de nervure centrale – qui sont  insérées par groupe de trois ou quatre tout le long des branches (photographie de gauche). Les ovules (photographie de droite) sont portés uniquement par les pieds femelles (l'espèce étant dioïque) et dégagent une odeur malodorante lorsqu'ils tombent au sol.