Manifestants devant le Parlement, Athènes, juin 2015

Manifestants devant le Parlement, Athènes, juin 2015

Crédits : R. Geiss/ Picture-Alliance/ AFP

« Non à la pauvreté. Non au chômage. Non à l'euro. » Depuis trop longtemps les Grecs sont à la peine. Premier ministre à partir de janvier 2015, Alexis Tsipras ne parvient pas à faire plier les créanciers du pays et soumet leur plan d'aide à référendum, appelant à voter non. Les électeurs rejettent le plan de la « troïka » le 5 juillet 2015.