Catégorisation visuelle rapide : exemples d’images

Catégorisation visuelle rapide : exemples d’images

Crédits : shutterstock ; © Encyclopædia Universalis France

Ce type d’image est utilisé en neurosciences cognitives dans les études portant sur la reconnaissance d’objet : ici la distinction entre les catégories « animal » et « non animal » dans un contexte congruent ou non. Chaque objet est collé sur deux arrière-plans distincts : l’un habituellement associé avec lui (un éléphant sur fond de savane) et l’autre inhabituel (le même éléphant sur fond de galerie marchande). Lors de l’expérimentation, les sujets catégorisent des séries de scènes ainsi composées, la précision et la rapidité de leurs temps de réponse sont analysées en fonction de la pertinence des associations scène/objet. Dans le même temps, l’I.R.M. fonctionnelle permet de déterminer les régions cérébrales qui s’activent lors de la réalisation de chaque tâche. On met ainsi en évidence une baisse de performance lorsque les scènes traitées sont non congruentes et l'activation de régions différentes selon la congruence de la scène.