Correspondance de guerre, 1915

Correspondance de guerre, 1915

Crédits : <a title="Crédit" href="http://www.europeana.eu/portal/en/record/2020601/contributions_8715.html" rel="noopener" target="_blank">Europeana</a>/ <a title="Crédit" href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/fr/" rel="noopener" target="_blank">CC-BY-SA 3.0</a>

Durant la Grande Guerre, la correspondance maintient le lien entre le front et l’arrière, et particulièrement la famille. Mobilisé dès le 30 août 1914 dans un régiment d’infanterie composé d’hommes considérés comme trop âgés pour être au front et basé à Tarbes (Hautes-Pyrénées), le soldat Joseph Mézailles sera ensuite envoyé sur le théâtre de la Somme. Dans cette carte du 1er janvier 1916 qu’il écrit à son fils, né pendant la guerre, il tente d’expliquer en quelques mots les raisons d’un conflit qui le dépasse.