John Kiriakou, 2015

John Kiriakou, 2015

Crédits : M. J. Lugo/ ZUMA Press/ Corbis

En 2007, John Kiriakou a été le premier employé de la C.I.A. à dénoncer l'usage de la torture par l'eau, pratiquée par les États-Unis dans le cadre des guerres en Afghanistan et en Irak. Il a été condamné à trente mois de prison en 2013, pour avoir révélé le nom d'un agent de la C.I.A. à la presse. Ses premières révélations sur la torture sont considérées par beaucoup comme la vraie raison de l'hostilité de l'administration américaine à son égard.