Faille Almannagjá, Islande

Faille Almannagjá, Islande

Crédits : Arctic-Images/ Corbis

Longue de plus de sept kilomètres et large d’une soixantaine de mètres au maximum, la faille Almannagjá, située au sud-ouest de l’Islande, est une composante de la dorsale (rift) de l’Atlantique nord qui sépare l’Amérique du Nord de l’Europe. Après avoir disjoint définitivement ces deux continents, il y a une cinquantaine de millions d’années, cette dorsale, émergée au niveau de l’Islande, continue de les éloigner l’un de l’autre. Elle a entraîné des changements géographiques profonds à la surface de la Terre. À gauche de la faille Almannagjá se trouve la plaque nord-américaine. À droite se situe une zone effondrée qui, elle aussi, fait partie de la dorsale. La limite occidentale de la plaque eurasiatique se trouve à environ cinq kilomètres plus à l’est, matérialisée par la faille Hrafnagjá (non visible sur cette photographie).