Cellule à enclumes de diamant 

Cellule à enclumes de diamant 

Crédits : Thomas Hartmann

Pour atteindre la pression de 1,5 million de bars nécessaire à l’apparition de l’état supraconducteur, une cellule cryogénique comprime l’échantillon de sulfure d’hydrogène entre deux « enclumes » de diamant (seul matériau capable de résister à ce niveau) à une température de – 70 0C.