Chantal Akerman en 1985, sous l’affiche de son film Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles

Chantal Akerman en 1985, sous l’affiche de son film <em>Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles</em>

Crédits : Marion Kalter/ AKG images

Le cinéma de Chantal Akerman ne se laisse enfermer dans aucun genre. Tourné tantôt vers le documentaire, tantôt vers la fiction ou l’installation, il se veut par essence nomade, à l’image de son auteur.