Un profil bibliométrique automatique

Un profil bibliométrique automatique

Crédits : Google scholar

Sur le même modèle que le moteur de recherche grand public du même nom, Google Scholar indexe des données relevant de la recherche scientifique. En utilisant comme source principale le nombre de citations suscitées par chacun des articles qu'il a indexés, il produit automatiquement, sans intervention humaine ni arbitrage d'experts, des « profils » censés mesurer l'influence des chercheurs ou institutions qu'il a répertoriés (ici, celui d'Albert Einstein).