Junot Díaz, une littérature du métissage