Vapeur d’eau atmosphérique

Vapeur d’eau atmosphérique

Crédits : Satellite and Information Service - NESDIS/ NOAA

Cette image montre les quantités de vapeur d'eau déduites des mesures d'absorption du rayonnement infrarouge de fréquences comprises entre 5,80 et 7,23 µm, réalisées à partir d'un radiomètre installé sur le satellite Météosat 3, le 21 avril 1989 à 5 h 30 UTC. Les zones sombres, comme celle qui surplombe le Sahara, correspondent aux régions les plus sèches. Les zones les plus blanches, observées au centre de l'image, correspondent aux sommets des orages et des cyclones tropicaux. Dans les parties haute et basse de l'image, on distingue nettement des enroulements en spirales associés aux dépressions et aux perturbations frontales qui affectent les latitudes tempérées.