Relevé d’inscriptions cunéiformes trilingues

Relevé d’inscriptions cunéiformes trilingues

Crédits : D'après Carsten Niebuhr, "Description de l'Arabie", 1772

Des inscriptions trilingues gravées par les rois perses achéménides à Persépolis et à Behistun (Iran) ont permis, à partir du XVIIIe siècle, les premiers déchiffrements de l'écriture cunéiforme des anciens Mésopotamiens. Le même texte s'y trouve gravé dans les trois langues de l'Empire perse : le vieux-perse, l'élamite et le babylonien.