Traces de vie dans le manteau terrestre

Traces de vie dans le manteau terrestre

Crédits : Nature Geoscience, 2013

Première détection de traces de vie dans les profondeurs du manteau océanique hydraté : observations en microscopie électronique à balayage de niches microbiennes (hydrogrenats en mauve) au sein de serpentines (en bleu), mettant en évidence la présence d'un « gel » organique (en jaune) dont la signature obtenue par spectroscopie Raman atteste d'une origine biologique. Ces hydrogrenats, qui présentent en leur cœur d'importantes traces de dissolution, semblent servir de substrat à des micro-organismes chimio-autotrophes, qui utiliseraient les produits dérivés de la serpentinisation pour se développer.