John B. Gurdon, prix Nobel de physiologie ou médecine 2012