Manchot papou

Manchot papou

Crédits : S. Estvanik/ Shutterstock

Avec leur toupet blanc cernant la tête, leurs pieds orange, les manchots papous sont facilement reconnaissables. Cette espèce peut survivre dans l'eau alors que son cousin, le manchot d'Adélie, a besoin de la banquise pour se reposer. Le manchot papou vit pourtant habituellement en zone subantarctique, mais, poussé par le réchauffement climatique, il migre vers des latitudes plus basses, par exemple des îles Malouines vers le Sud antarctique. Depuis 1990, il y a compétition entre les deux espèces. La banquise antarctique a en effet diminué de 20 p. 100 et la population de manchots d'Adélie a fortement chuté (66 p. 100), remplacée peu à peu par celle des manchots papous.