La Terre vue du ciel, Élisée Reclus (1876), Nouvelle Géographie universelle ; la terre et les hommes

<it>La Terre vue du ciel</it>, Élisée Reclus (1876), <it>Nouvelle Géographie universelle ; la terre et les hommes</it>

Crédits : Élisée Reclus, Nouvelle Géographie universelle, Librairie Hachette et Cie, Paris, 1876

On doit à Élisée Reclus (1830-1905), géographe anarchiste trop mal connu, d'avoir décrit, dans L'Homme et la Terre (1905), les dangers que les attitudes humaines faisaient peser sur l'environnement, ainsi que d'avoir relativisé la place de la Terre en la représentant vue de l'espace.