Ardipithecus ramidus

<it>Ardipithecus ramidus</it>

Crédits : White et al. & J. H. Matternes, 2009/ Science Mag/ AAAS

Squelette partiel d'un Ardipithecus ramidus femelle découvert en 1994, sorti de sa gangue (à gauche) et reconstitué (à droite). Selon ses inventeurs, cette espèce serait bipède au sol et quadrupède dans les arbres. Toutefois, si on note l'absence des os du bras, de l'épaule et de la presque totalité de la colonne vertébrale, l'écrasement du bassin et l'existence de pieds au gros orteil divergent et aux orteils allongés, on peut aussi imaginer qu'Ardipithecus ramidus n'était pas un être bipède (donc pas un hominidé) mais plutôt arboricole, s'apparentant alors aux singes.