Ordre dorique

Ordre dorique

Crédits : Kristoffer Trolle

Le fût de la colonne est taillé de cannelures à arêtes vives. L'échine du chapiteau a ici un profil rectiligne et supporte un abaque (ou tailloir). Au-dessus, l'architrave lisse puis la frise formée de métopes et de triglyphes. Ve siècle avant J.-C., Parthénon, Athènes.