Trière athénienne

Trière athénienne

Crédits : J. Hios/ AKG

Fragment de bas-relief représentant une trière grecque (vers 500 av. J.-C., musée de l'Acropole, Athènes). Contrairement à la victoire de Marathon, en 490, remportée sur les Perses par les hoplites athéniens, fantassins et propriétaires fonciers, la victoire de Salamine, en 480, est celle des «rameurs», appartenant à la dernière classe des citoyens sans fortune, les thètes. Ces derniers renforcent du même coup leur rôle dans la cité démocratique.